Faire de la randonnée sous la pluie : c’est possible !

Faire de la randonnée sous la pluie : c’est possible !

Partir en randonnée est une merveilleuse aventure. Il y a ce côté imprévisible qui en fait tout le charme. Cette activité est toujours possible, même en période de pluie. Il suffit pour cela de bien se préparer pour affronter mère nature. Voici alors quelques astuces qui vous seront utiles.

Ce que vous pouvez prévoir 

La première chose à faire avant de partir en randonnée, c’est de consulter la météo pour confirmer le temps qu’il fera. Si vous allez faire de la randonnée sous la pluie, vous devez disposer des équipements nécessaires pour affronter le mauvais temps. Prioritairement, munissez-vous d’une veste imperméable laissant passer le moins d’eau possible. Évitez néanmoins le coton comme sous couche, car il retient beaucoup d’eau. N’oubliez pas non plus de prévoir un pantalon imperméable. De même, vos pieds doivent être bien chouchoutés. Privilégiez ainsi des chaussures entièrement étanches.

Lire également : Quel camping choisir à Saint-Malo ?

Autres conseils pouvant vous être utiles

D’autres détails sont à prendre en compte si vous voulez réussir une randonnée sous la pluie. Pensez, par exemple, à mettre vos équipements à l’abri de l’eau. Prévoyez donc un sac imperméable capable de contenir vos objets importants : appareils photo, téléphone portable, cartes… Pour ce qui est de la randonnée proprement dite, il est préférable d’opter pour un sentier qui ne vous compliquera pas trop la tâche. Il est aussi important de rester à l’écoute de son corps, en cas de fatigue, et ne surtout pas pousser. Si vraiment les conditions empirent, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous érigez une tente pour vous abriter (ou vous trouvez un abri approprié), soit vous faites rapidement demi-tour. Cette seconde option vaut particulièrement si vous ressentez que votre organisme a du mal à supporter le froid et l’humidité.

Pour des raisons de sécurité, il est conseillé de réaliser une randonnée sous la pluie en groupe. La présence d’un guide connaissant parfaitement le parcours est également recommandée.

A lire aussi : Que découvrir en Espagne durant un weekend ?