Astuces pour créer un camp de Bushcraft

Astuces pour créer un camp de Bushcraft

Dans les Landes, les Vosges ou encore en Dordogne vous avez un large panel de forêts et de parcs où faire du Bushcraft. Si vous êtes plutôt adepte de la survie en montagne et au cœur des massifs, vous avez d’innombrables spots dans les Alpes et le Jura. Une fois sur place, il ne vous restera plus qu’à créer votre camp de Bushcraft. Trouvez dans cet article les astuces pour créer votre camp de survie.

Choisir une localisation stratégique

Il faut d’ores et déjà retenir que le survivalisme ne rime pas avec prise de risque. On est bien sûr confronté à mère nature, mais également à soi-même et ses propres limites. Si vous en êtes à votre première aventure de survivaliste en solo, les premières choses à retenir sont les critères de choix de la localisation de votre campement.

Lire également : Où peut-on vivre avec un mobil-home ?

Avant même d’arriver sur les lieux, vous pouvez mieux vous informer sur les caractéristiques de la zone. Il vous sera plus facile, une fois sur place, de trouver les coins d’eau les plus proches. Par contre, il faut éviter d’établir son campement trop près d’un ruisseau, car l’eau peut monter très vite et les animaux y rodent pour s’abreuver. L’endroit choisi doit vous mettre à l’abri des prédateurs, mais également des insectes ou encore des fourmilières.

A lire en complément : Comment habiter dans un mobil-home ?

Bien monter sa tente de survie

A moins que vous ayez choisi de construire un abri en bois morts de A à Z, vous devez prévoir une tente. Si vous avez l’impression de tricher en montant une tente trop confortable, optez pour un tarp de bushcraft que vous allez pouvoir monter en un tour de main. Voulez-vous vous fondre complètement dans le paysage ? Dans ce cas, une toile pour se camoufler vous sera particulièrement utile.

Pour le montage de votre campement, l’idéal c’est de se servir le plus de ce que vous avez sur place. Quand vous choisissez l’endroit exact pour votre camp, assurez-vous d’avoir une zone dégagée sans sous-végétation. Un camp de bushcraft nécessite souvent la plantation de piquets. Il faut s’assurer d’avoir un sol assez meuble pour enfoncer facilement les piquets. Une astuce de campeur : orienter l’ouverture de la tente vers l’est pour éviter le vent et la pluie.

Les astuces pour un camp bushcraft confortable

Avez-vous repéré deux arbres robustes proposant le bon écartement ? Il n’y a pas de raison de ne pas installer votre hamac. Le confort dont on a le plus besoin en pleine nature sauvage, c’est le confort de couchage. Il faut avant tout éviter les bosses, les trous ainsi que les racines ou encore les roches que vous ne pouvez pas déplacer.

Pour un sommeil de plomb en pleine nature, il faut choisir un sol plat et à niveau ainsi que moelleux et sec. Si vous n’en trouvez pas naturelle, l’astuce est d’aménager une zone avec un peu de terre sèche et beaucoup d’aiguilles de pins. L’astuce des survivalistes expérimentés est d’éviter les mousses même si c’est très tentant. Par ailleurs, il n’est pas non plus conseillé d’établir son couchage sur le sable au risque d’en retrouver partout sur son matériel. Le sable colle surtout ce qui est nylon.