Quel est le visa le plus facile au monde à obtenir ?

Quel est le visa le plus facile au monde à obtenir ?

Pour circuler d’un pays à l’autre, il est essentiel de présenter un visa ou titre de séjour. Il s’agit d’un document qui s’obtient à la suite d’un processus qui peut parfois être très complexe. Toutefois, certains pays sont connus pour délivrer facilement leurs visas. En voici quelques-uns.

Le visa lituanien

Le visa lituanien est accordé à la plupart des demandeurs. Ce pays est le plus ouvert et le plus accessible de l’espace Schengen. Ainsi, vous avez 98,7 % de chances d’obtenir votre demande de visa Schengen de courte de durée de la part de l’administration consulaire. De plus, les démarches et les formalités pour visiter cette nation prennent moins de temps.

A lire également : Les critères clés pour choisir l'assurance voyage qui vous convient le mieux

Par exemple, les citoyens français n’ont pas besoin de demander un visa lorsqu’ils veulent séjourner en Lituanie pendant moins de 90 jours. De ce fait, ils doivent circuler avec un passeport ou une carte d’identité valide. Toutefois, si vous désirez séjourner durant plus de temps, vous devez demander un certificat de résidence sur place.

Le visa estonien

Le visa de travail estonien fait partie des titres de séjour les plus faciles à obtenir dans le monde. Ce pays permet aux nomades numériques de séjourner sur le territoire durant un an. Dans ce cas, vous séjournez en tant que touriste, mais vous pouvez exercer votre métier à distance.

A découvrir également : Quand demander le formulaire ESTA et pourquoi?

En revanche, pour avoir le visa estonien pour les nomades numériques, il faut justifier que vous travaillez dans le domaine des télécommunications. Vous devez également fournir un contrat de travail avec une société étrangère. Toutefois, si vous n’en avez pas, il suffit de prouver que vous exercez en free-lance avec des clients sous contrat.

visa le plus facile au monde

Le visa norvégien

La Norvège fait partie des pays qui accordent facilement le visa. Son visa permet aux digital-nomades de séjourner et de travailler à Svalbard. Il s’agit d’un territoire autonome vis-à-vis de la Norvège et dont l’accès n’est pas conditionné par un titre de séjour. En revanche, pour visiter cet archipel, il est obligatoire de passer par la Norvège qui exige un visa.

Par ailleurs, après avoir accédé à Svalbard, vous êtes libre d’y rester pendant le temps que vous voulez. Toutefois, vous devez justifier que vous êtes employé par des entreprises étrangères.

Le visa australien

Plusieurs programmes de visas sont offerts par l’Australie ; ce qui facilite l’obtention du visa de travail. En effet, la diversité des différentes propositions vous donne la chance d’être qualifié pour un type de visa au moins. Cependant, les critères et les qualifications peuvent être difficiles.

Enfin, l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Corée du Sud, l’Irlande et le Canada sont également flexibles en ce qui concerne l’accord du visa de travail.

Le visa thaïlandais

Poursuivons notre exploration des visas les plus faciles à obtenir dans le monde avec un regard attentif sur le visa thaïlandais. Connue pour ses plages idylliques, sa cuisine savoureuse et son histoire riche, la Thaïlande est une destination prisée par de nombreux voyageurs.

Le gouvernement thaïlandais a mis en place plusieurs types de visas qui permettent aux étrangers d’entrer et de séjourner dans le pays en fonction de leurs besoins spécifiques. Parmi ces visas, on trouve le visa touristique, qui offre une durée maximale de séjour de 60 jours pour les ressortissants français sans nécessiter l’obtention préalable d’une lettre d’invitation ou d’un sponsor local.

Pour ceux qui souhaitent prolonger leur séjour au-delà des 60 jours autorisés par le visa touristique, il est possible d’effectuer une demande de visa non-immigrant B (visa affaires) ou O (visa retraité). Ces visas sont généralement délivrés pour une période initiale allant jusqu’à un an et peuvent être renouvelés annuellement tant que les conditions requises sont remplies.

L’un des avantages du système de visas thaïlandais est qu’il n’est pas nécessairement complexe ni coûteux à obtenir. Les demandeurs doivent fournir certains documents tels qu’un passeport valide et des photos récentes.

Le visa mexicain

Continuons notre exploration des visas les plus accessibles à travers le monde avec un focus sur le visa mexicain. Le Mexique, pays coloré et vibrant d’Amérique latine, attire de nombreux visiteurs chaque année grâce à sa culture riche et ses sites touristiques renommés.

Le gouvernement mexicain a mis en place différents types de visas qui permettent aux étrangers de séjourner aussi dans le pays. Parmi ces options, on retrouve le visa touristique qui est considéré comme l’un des plus faciles à obtenir.

Le visa touristique pour le Mexique offre une durée maximale de séjour de 180 jours pour les ressortissants français sans nécessiter une invitation ou un sponsor local. Cela signifie que les voyageurs peuvent se rendre au Mexique pour une période prolongée sans avoir à répondre à des exigences strictement réglementées.

Les demandeurs doivent présenter certains documents lorsqu’ils font leur demande, notamment un passeport valide et remplir un formulaire d’immigration approprié. Dans certains cas, il peut être nécessaire de fournir des preuves financières démontrant la capacité du voyageur à subvenir à ses besoins pendant son séjour au Mexique.

L’une des particularités du système mexicain est qu’il autorise aussi les entrées multiples pendant la validité du visa. Cela signifie que les détenteurs d’un visa touristique mexicain peuvent quitter temporairement le pays et y revenir autant de fois qu’ils le souhaitent tant que leur visa est valide.

Il faut noter que bien que l’obtention du visa soit relativement facile par rapport à certains autres pays, cela ne signifie pas qu’il ne faut pas respecter les règles et les lois en vigueur.