Quel est le visa le plus facile au monde à obtenir ?

Quel est le visa le plus facile au monde à obtenir ?

Pour circuler d’un pays à l’autre, il est essentiel de présenter un visa ou titre de séjour. Il s’agit d’un document qui s’obtient à la suite d’un processus qui peut parfois être très complexe. Toutefois, certains pays sont connus pour délivrer facilement leurs visas. En voici quelques-uns.

Le visa lituanien

Le visa lituanien est accordé à la plupart des demandeurs. Ce pays est le plus ouvert et le plus accessible de l’espace Schengen. Ainsi, vous avez 98,7 % de chances d’obtenir votre demande de visa Schengen de courte de durée de la part de l’administration consulaire. De plus, les démarches et les formalités pour visiter cette nation prennent moins de temps.

Lire également : Obtenir un visa pour Dubaï : comment s'y prendre ?

Par exemple, les citoyens français n’ont pas besoin de demander un visa lorsqu’ils veulent séjourner en Lituanie pendant moins de 90 jours. De ce fait, ils doivent circuler avec un passeport ou une carte d’identité valide. Toutefois, si vous désirez séjourner durant plus de temps, vous devez demander un certificat de résidence sur place.

Le visa estonien

Le visa de travail estonien fait partie des titres de séjour les plus faciles à obtenir dans le monde. Ce pays permet aux nomades numériques de séjourner sur le territoire durant un an. Dans ce cas, vous séjournez en tant que touriste, mais vous pouvez exercer votre métier à distance.

A lire aussi : Pourquoi prendre une assurance maladie internationale ?

En revanche, pour avoir le visa estonien pour les nomades numériques, il faut justifier que vous travaillez dans le domaine des télécommunications. Vous devez également fournir un contrat de travail avec une société étrangère. Toutefois, si vous n’en avez pas, il suffit de prouver que vous exercez en free-lance avec des clients sous contrat.

visa le plus facile au monde

Le visa norvégien

La Norvège fait partie des pays qui accordent facilement le visa. Son visa permet aux digital-nomades de séjourner et de travailler à Svalbard. Il s’agit d’un territoire autonome vis-à-vis de la Norvège et dont l’accès n’est pas conditionné par un titre de séjour. En revanche, pour visiter cet archipel, il est obligatoire de passer par la Norvège qui exige un visa.

Par ailleurs, après avoir accédé à Svalbard, vous êtes libre d’y rester pendant le temps que vous voulez. Toutefois, vous devez justifier que vous êtes employé par des entreprises étrangères.

Le visa australien

Plusieurs programmes de visas sont offerts par l’Australie ; ce qui facilite l’obtention du visa de travail. En effet, la diversité des différentes propositions vous donne la chance d’être qualifié pour un type de visa au moins. Cependant, les critères et les qualifications peuvent être difficiles.

Enfin, l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Corée du Sud, l’Irlande et le Canada sont également flexibles en ce qui concerne l’accord du visa de travail.