Visa E2, le sésame pour s’expatrier aux States

Visa E2, le sésame pour s’expatrier aux States

Chaque année des centaines de Français font le choix de s’expatrier. Parmi les destinations préférées, ce sont les États-Unis qui caracolent en tête. Si le fait de relever de nouveaux défis, de vivre une autre vie motive la plupart d’entre eux, il est d’autres motivations qui poussent des personnes en mode solo ou en famille à l’expatriation, parfois même pour toute la vie. Découverte d’une nouvelle culture, coup de pouce à une carrière, opportunité de s’épanouir professionnellement, immersion pour devenir bilingue, ouverture d’esprit pour les enfants, développement du réseau de connaissances, meilleure qualité de vie ou encore avantage fiscaux, même si les raisons de l’expatriation sont propres à chacun, pour partir en toute sérénité, mieux vaut bien s’y préparer. Et pour cause, il est des infos à connaître avant de se rendre outre-Atlantique au pays de l’oncle Sam. Gros plan.

Expatriation aux États-Unis, le visa comme sésame pour partir

Pour vivre le rêve américain, il est préférable d’avoir un visa d’emploi en trouvant un employeur qui se charge d’effectuer les démarches administratives nécessaires. À plus forte raison si l’on compte y rester plus que trois mois. Bien entendu, il est possible de s’en remettre à la chance. Chaque année, des étrangers de toute nationalité peuvent bénéficier d’un visa de loterie. Mais bon, c’est un peu au petit bonheur la chance, d’autant qu’il faut à minima avoir un diplôme et avoir travaillé deux ans pour y participer. Il est aussi possible d’obtenir la Green Card en épousant une personne de nationalité américaine ou si le profil présente un intérêt (en étant scientifique par exemple). Et pourquoi ne pas envisager le visa E2 pour s’expatrier aux States tout simplement ? Des centaines de candidats à l’expatriation aux USA optent pour le visa E2. Le visa E2, autrement dit visa investisseur, permet à chacun de vivre aux États-Unis avec ou sans conjoint (le conjoint se verra attribuer un via E2 dépendent de quoi obtenir une autorisation de travail aux States), avec ou sans ses enfants de moins de 21 ans (les enfants auront un visa E2 dépendant leur permettant d’aller à l’école jusqu’à leurs 21 ans avec un tarif plus favorable). Pour satisfaire les conditions d’obtention, il faut être français, investir dans une entreprise américaine (la loi ne précise pas de montant minimum), la développer ou la diriger. Sa durée de validité est de 25 mois pour un Français. En marge, ce visa donne accès à l’assurance santé dans le cadre d’Obamacare. Bien qu’il soit possible d’en faire la demande sur le sol américain, mieux vaut se rapprocher du Consulat des États-Unis en métropole. Bien qu’une lettre de motivation, le plan financier, les preuves d’investissements soient requises, il est préférable de se rapprocher du Consulat pour connaître l’ensemble des documents à fournir pour solliciter un visa E2.

A lire également : 5 bonnes raisons de vous rendre au Canada en 2018

Expatriation aux États-Unis, les villes incontournables à voir

Quel que soit le point de chute choisi pour l’expat, rien n’empêche de visiter le pays, bien au contraire. Et si le pays est vaste, il est des lieux spectaculaires et envoûtants à voir. C’est le cas de la statue de la Liberté qui offre une vue imprenable sur Manhattan. Bien entendu, il faudra prévoir un ferry à Battery Park, car la célèbre statue se trouve sur l’île de Liberty Island. Pour marcher sur les pas de Thomas Pesquet, vivre sa passion pour le cosmos et se prendre à rêver de devenir astronaute, le centre spatial Kennedy à Cap Canaveral sur le littoral de la côte est de l’État est incontournable. Si les chutes du Niagara sont un site naturel d’exception, l’imposante bâtisse de la Maison-Blanche a elle aussi de quoi émerveiller tout comme le Golden Gate Bridge situé en San Francisco et la ville de Sausalito. Pour profiter comme les Américains d’un véritable havre de paix, rien de tel que la péninsule du Massachusetts de Cape Cod, l’archipel d’Hawaï ou encore le plus beau parc national qu’est le Grand Canyon. Alors que le quartier d’Hollywood et le Walk of Fame à Los Angeles est un passage obligé pour les cinéphiles, Las Vegas est incontournable pour les adeptes du kitsch, du jeu, du spectacle. Pour profiter d’une atmosphère festive. Traversant 8 états de l’Illinois à la Californie, la Route 66 est un monument, incarne l’esprit du rêve américain en Harley ou en van. La Nouvelle-Orléans est à la fois typique, mais est surtout le berceau du blues et du jazz, incontournable pour les fins mélomanes. En fait, du sanctuaire matin national des Keys de Floride à l’Empire State Building à New York en passant par le Grand lac Salé de l’Utah, les États-Unis constituent une destination exceptionnelle

Si la réussite à l’américaine fait des envieux, elle n’a rien de miraculeux. Et pour cause, beaucoup se sont laissés guidés par les ouvrages dédiés à l’expatriation grâce aux visas d’entrepreneur. Rien de tel que des témoignages, des interviews, des conseils pratiques et juridiques, pour partir en toute sérénité. Il ne restera plus ne reste plus qu’à choisir LA DESTINATION : Austin, Colorado Springs, Denver, Des Moines, Fayertteville, Portland, Huntsville, Washington, Minneapolis-St. Paul, San Francisco … les villes où il fait bon vivre ne manquent pas aux States.

A découvrir également : Comment obtenir un visa pour les USA ?