Préparer son voyage en Colombie : les choses à savoir

Préparer son voyage en Colombie : les choses à savoir

La Colombie est un pays magnifique à visiter au moins une fois dans sa vie lors d’un voyage. Ce pays jouit parfois d’une mauvaise réputation, que ce soit à cause de son passé de pays vendeur de drogue, ou par sa soi-disant insécurité. Mais la réalité est bien loin de ces clichés, et la Colombie s’avère être une merveilleuse destination de voyage. Entre endroits magnifiques, climat très chaud, ou encore villes magnifiques, la Colombie est remplie de choses à faire. Le fait d’être dans une région du monde très éloigné de la France apporte également son lot d’exotisme.

Les caractéristiques de la Colombie

La Colombie est, en termes de superficie, plus grande que la France, mais est moins peuplée. En effet, on retrouve 51 millions d’habitants dans le pays, contre 67 millions en France. Certaines saisons sont très pluvieuses dans le pays, faisant penser quelque peu à la météo à Lille, mais la plupart du temps, la Colombie fait face à de fortes chaleurs. La monnaie colombienne est le peso colombien. Un euro équivalent actuellement à environ 4 000 pesos colombien. Les Colombiens parlent un espagnol plutôt classique, et ne possèdent pas un accent remarqué, comme c’est le cas en Argentine ou au Chili.

Lire également : Quel est le nom du guide suprême qui gouverne alors le pays ?

Les plus grandes villes du pays sont Bogota, la capitale, et Medellin, ville tristement célèbre pour l’activité du cartel de la ville dans les années 90. Cependant, depuis les choses ont beaucoup évolué, et en termes de sécurité, la Colombie a fait d’énormes progrès. Cependant, cela reste une destination potentiellement risquée pour les touristes, et il vaut mieux ne pas trop se faire remarquer, surtout quand on est européen.

Les formalités administratives

Concernant les formalités administratives pour se rendre en Colombie, ces dernières ne sont pas différentes des autres pays d’Amérique du Sud. Il vous faudra, en effet, un passeport pour l’avion, mais une carte d’identité française est également conseillée en cas de problèmes aux douanes. À noter qu’il ne faut pas avoir peur si c’est votre premier voyage en Amérique du Sud, mais les douaniers locaux peuvent parfois être rugueux. Vous devez également impérativement avoir en votre possession votre billet d’avion de retour, qui prouvera que vous ne serez pas sur le territoire plus de 3 mois (90 jours).

A lire également : Les pneus : l'élément essentiel pour partir en voyage en toute sécurité

Si vous comptez rester sur le territoire colombien plus de 90 jours, il faudra alors vous procurer un visa. Il existe un visa pour différentes situations, allant du visa étudiant, au visa de séjour, ou encore le visa professionnel. Un visa colombien va vous coûter au final, une centaine d’euros. Vous pouvez également, et ce, dans n’importe quel pays du monde, prendre une assurance voyage.

Les meilleures saisons pour effectuer un voyage en Colombie

Contrairement à une planification de vacances en Europe, par exemple, les vacances en Colombie, mais également de manière générale en Amérique du Sud, sont différentes. En effet, il faut absolument éviter de se rendre dans ce type de pays en plein été. Pourquoi ? Car le climat n’est pas du tout le même qu’en Europe, et l’été correspond tout simplement à la saison des pluies en Amérique du Sud. Vous pouvez y aller en mars, et en octobre par exemple.

Que faire et que voir en Colombie ?

Parmi les choses à visiter lors d’un voyage dans ce pays, on retrouve évidemment des grandes villes comme Bogota Medellin, ou encore Santa Fe. La place Bolivar à Bogota est certainement la place la plus connue du pays. Il y a également des activités plus originales à effectuer, comme le fait de visiter des productions de café, ou encore de se rendre en Amazonie. Le prix moyen d’un voyage en Colombie se situe aux alentours de 2 000 euros pour 15 jours.

Les conseils de sécurité en Colombie

Lorsque l’on prépare un voyage en Colombie, il faut prendre en compte certaines considérations concernant la sécurité. Bien que le pays ait connu une amélioration significative ces dernières années, il reste toutefois des zones à éviter.

Il est fortement recommandé de consulter les conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères avant de partir. Ces informations permettent d’avoir une vision précise sur les régions présentant un risque sécuritaire plus élevé.

Il faut faire preuve de prudence dans les grandes villes, notamment en ce qui concerne les vols à la tire et les pickpockets. Il est recommandé de garder ses objets personnels en sécurité et d’éviter d’afficher ostensiblement sa richesse matérielle pour ne pas attirer l’attention indésirable.

Lors des déplacements en voiture ou en transport public, il faut se renseigner sur l’état des routes avant chaque trajet.

Même si le pays a réalisé des progrès significatifs dans la lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue, certaines régions restent sensibles et sont à éviter absolument. Les zones frontalières avec l’Équateur et le Venezuela sont souvent sujettes à des conflits armés ou à une présence accrue du narcotrafic.

Bien que la Colombie soit aujourd’hui une destination touristique sûre pour ceux qui respectent quelques précautions élémentaires, il est primordial de rester informé et d’adopter une attitude responsable envers sa propre sécurité lors d’un voyage dans ce magnifique pays.

Les spécialités culinaires colombiennes à ne pas manquer

Lorsque l’on voyage en Colombie, il serait dommage de passer à côté des délices de la cuisine colombienne. Ce pays regorge de spécialités culinaires qui sauront ravir les papilles des amateurs de gastronomie.

La star incontestée de la cuisine colombienne est sans conteste l’arepa, une galette faite à partir de farine de maïs. Cette préparation peut être garnie selon les envies avec du fromage, du jambon, des œufs ou encore des avocats. Elle se déguste souvent au petit-déjeuner et accompagne parfaitement les plats typiques colombiens.

Un autre plat emblématique est le bandeja paisa. Originaire du département d’Antioquia, cette assiette généreuse est composée d’un mélange savoureux : riz blanc, haricots rouges, viandes variées (telles que le bœuf haché, le chorizo ou encore le chicharrón), plantain frit et œuf sur le plat. Un véritable festin pour les gourmands !

Pour ceux qui souhaitent goûter aux saveurs marines colombiennes, ne manquez pas le fameux ceviche. Ce plat consiste en une marinade à froid composée principalement de poisson cru mariné dans du jus de citron vert agrémenté d’oignons rouges et parfois accompagné d’avocat. Une explosion gustative garantie !

Comment parler cuisine colombienne sans mentionner la feijoada ? Il s’agit d’un ragoût de haricots noirs, agrémenté de viandes diversifiées telles que du porc et du bœuf. Ce plat généreux est souvent accompagné de riz et de farine de manioc.

La liste des spécialités colombiennes ne s’arrête pas là. Le pays offre une grande richesse culinaire à découvrir lors d’un voyage dans ses différentes régions. Des plats typiques tels que le sancocho, la patacón ou encore l’ajiaco raviront les amateurs de nouvelles expériences gustatives.

Un voyage en Colombie est non seulement l’occasion de découvrir des sites naturels époustouflants mais aussi une opportunité unique pour se délecter des merveilles culinaires que ce pays a à offrir. Alors n’hésitez plus, faites