Quelle est la meilleure période pour partir en Nouvelle-calédonie ?

Quelle est la meilleure période pour partir en Nouvelle-calédonie ?

La Nouvelle-Calédonie est une destination paradisiaque qui nous a vraiment surpris… Ce grand archipel, aussi appelé « Caillou », qui allie passion, émotion, richesse culturelle et beauté indéniable, a tout ce que les touristes et les habitants ont aimé.

La Nouvelle-Calédonie est contrastée des deux côtés de l’île, soit par les couleurs que la nature offre avec les fonds marins bleu vif et les forêts vertes, soit par les écosystèmes radicalement différents entre savane, mangrove ou forêt sèche ou humide.

Lire également : Quels sont les mois les plus froids de l'année ?

Et, bien sûr, une visite en Nouvelle-Calédonie ne vous laissera pas indifférent à la richesse culturelle de cet archipel, en particulier aux coutumes et traditions des canaos. Il y a tellement de choses à dire sur cette merveilleuse destination, mais voici 10 choses importantes à retenir avant de voyager en Nouvelle-Calédonie

 :

A voir aussi : Qui dirige la République Dominicaine ?

1) Géographie de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie, territoire français dans la région du Pacifique Sud, est proche de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie. La Nouvelle-Calédonie se compose de plusieurs îles :

  • Nous trouvons l’île principale de 16890 km², appelée Grande Terre ou Caillou, où est située Nouméa, la capitale, ainsi que le Grand Sud, la côte ouest et la côte Est Les
  • îles Loyauté d’une superficie totale de 2200 km² avec Ouvea, Maré, Lifou et Tiga (plus petite), qui est la province de la Iles Loyauté
  • de l’archipel Belep- au nord (qui est organiquement relié à la province septentrionale de l’île principale)
  • et l’île des Pins au sud (reliée à la province méridionale de l’île principale)

Il y a aussi un grand nombre de petites îles qui ne sont pas habitées, mais qui ont chacune un nom enregistré.

2) Circuit proposé vers la Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie aurait beaucoup plus Tour, que vous pourriez imaginer, méritent de tout visiter. Nous vous recommandons de partir pendant au moins trois semaines afin que vous puissiez visiter les lieux que vous devez voir, et plus vous restez longtemps, plus les découvertes seront extraordinaires !

  • Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie

Un petit voyage dans la capitale est essentiel, c’est comme visiter la France sans passer par Paris ! Pour Nouméa nous vous conseillons au moins 3 jours.

Nous vous recommandons vivement de visiter le Centre Culturel Tjibaou à Nouméa pour en savoir plus sur les traditions, la culture et l’histoire des Kanaks, mais nous reviendrons bientôt avec un autre article sur les choses les plus importantes à Nouméa et en NC.

Ne manquez pas au moins 24 heures sur Master Island pour donner une introduction au kitesurf et profiter du beau fond marin pour profiter. Nous vous recommandons de passer la nuit à l’Hôtel l’Escape dans un bungalow sur pilotis au-dessus du lagon, le cadre idyllique pour les amoureux 🙂

  • Le Galet

Une fois la capitale visitée, vous pouvez visiter le reste de l’archipel et laisser un peu moins de dix jours pour voir l’essentiel. Une belle petite tournée ? Découvrez le Grand Sud et ses paysages spectaculaires colorés et contrastés vers Hienghene via Bourail et Poindimié, puis connectez Ouegoa et Koumac. Ils ont ensuite découvert à la fois les stations touristiques incontournables et la culture des canaks. Vous devrez alors louer une voiture pour vous déplacer autour de l’île à votre rythme et toute la liberté.

  • Les îles

L’ île de Pins est exceptionnelle et mérite un séjour de deux jours. En ce qui concerne la province des îles Loyauté, petit voyage sur chacun d’eux toujours surprenant, surtout pour la plongée, les fonds marins et la richesse culturelle. Nous avions un favori pour la belle Ouvea , un vrai petit paradis.

Si le séjour dure un peu plus longtemps, vous pouvez apprendre à mieux connaître les canaks et éviter le premier environnement excessivement commercial et touristique.

Veillez à ne pas vous affecter par des distances qui semblent très courtes, et qui peuvent être très coûteuses en termes de temps, d’énergie et de budget si vous ne prêtez pas assez d’attention à eux.

3. Différents modes de transport

Il existe différents moyens de transport pour l’archipel, que ce soit sur la Grande Terre, entre les îles ou sur les îles elles-mêmes.

Il y a un taxi , dont le prix pourrait rapidement changer d’avis, il y a, bien sûr, la solution de navettes , qui peuvent être utilisées par les entreprises ou les bus urbains et interurbains (www.rai.nc) , dont les prix sont moins chers.

Vous pouvez également choisir un avion qui part de l’aéroport de Magenta pour aller d’un point à l’autre dans la Grande Terre ou pour explorer toutes les îles de l’archipel. Vous pouvez également acheter un Interinsel Pass et bénéficier de tarifs compétitifs si vous souhaitez faire plusieurs voyages d’îles aux îles. Pour plus d’informations, visitez www.air-caledonie.nc.

Le bateau peut également être une solution abordable pour visiter les îles de l’archipel, comme le Betico 2, le Nouméa avec l’île de Pins

D’ autres solutions sont à votre disposition, comme le cyclisme et les scooters , si vous êtes sur les îles ou même sur la Grande Terre, par exemple, si vous êtes courageux et aventureux de parcourir de courtes distances.

Mais le Lalocation de voiture est toujours la meilleure alternative pour contourner le Pebble avec facilité. Notez que les stations-service deviennent moins fréquentes une fois que vous quittez Nouméa. Alors gardez un œil sur la jauge de carburant avant de vous sécher ! Soyez prudent lorsque vous conduisez la nuit, certaines sections de la route sont étroites et certains automobilistes conduisent très vite ! !

Après tout, une dernière alternative aux modes de transport conventionnels est l’ auto-stop , une occasion de rencontrer agréablement surprenant. Ce type de voyage est souvent utilisé sur les îles.

4) Aircalin pour voyager à Nouvelle-Calédonie

Pour voyager en Nouvelle-Calédonie, nous ne pouvons que recommander la location de la célèbre compagnie aérienne calédonienne Aircalin ! Le voyage en Nouvelle-Calédonie commence déjà sur l’avion, aux couleurs de la destination… A bord, le service est impeccable, les chaises sont confortables, le délicieux Les repas et les clients peuvent profiter d’une sélection de nombreux films pour conduire le temps de vol. Pour plus de commodité, nous vous recommandons également de voyager en classe Hibiscus, l’équivalent de la Classe Affaires. Les fauteuils sont « très » confortables avec une position assise pour dormir paisiblement. Le service est à nouveau un personnel très attentif, charmant conseil et des repas exquis !

Pour plus d’informations, visitez www.aircalin.com

Je suis de retour en France 😢 depuis que je suis rentré à la maison c’est facile, je viens de me coucher 😂 le retard est un peu dur, mais j’ai de la chance que je sois toujours dans Vac 😉 Je mets ce petit #latergram de notre petit déjeuner au lit, parce que oui, pour la première fois dans nos vies nous avons été améliorés et c’était la chance juuuuste 🙌🏼 si je pouvais seulement voyager en affaires 😂 un grand merci #aircalin 💚🌺✈️ #breakfast #breakfastinbed

Une photo postée par 🌺 Capucine Za (@capucineee) 6 novembre 2016 à 23:14 PM PST

4) La Nouvelle-Calédonie est française !

Oui, la Nouvelle-Calédonie est française, ce qui en fait un avantage significatif en tant que destination touristique pour les Français. Au niveau des formalités d’entrée, il est nécessaire d’avoir un passeport valide. Envisagez d’emporter votre carte importante et votre permis de conduire national avec vous.

Qui dit français Nouvelle-Calédonie, dit la langue française ! Vous n’avez pas besoin de sortir votre ancien dictionnaire et essayer de dire quelques mots dans une langue que vous ne maîtrisez pas. Puisque toute la population parle principalement le français, vous pourrez parler français n’ont aucun problème à se faire comprendre. Notez qu’en Nouvelle-Calédonie il y a un peu plus de trente dialectes kanaks appartenant au groupe linguistique mélanésien.

5) Santé et sécurité

Bien que la Nouvelle-Calédonie soit une destination très sûre et dispose d’une excellente infrastructure médicale, il est recommandé de prendre quelques précautions pour éviter de les utiliser.

  • Pour vous protéger des moustiques , car ils peuvent vous dengue, ce qui n’est rien de plus qu’une fièvre un peu corsée. Donc répulsif moustiquaire, moustiquaire et répulsif !
  • Avoir de bonnes chaussures lors de la randonnée, mais aussi quand vous faites de la plongée avec tuba pour découvrir le fond de l’océan. Évitez d’ approcher les coraux, les poissons de pierre, les cônes et le tricot à rayures, qui sont un serpent marin.
  • Protéger Éloignez-vous du soleil en mettant régulièrement de la crème protectrice sur tout le corps, même si le ciel est nuageux ! Il n’y a rien de pire que de souffrir des coups de soleil pendant tout son séjour… obligatoire pour nous indice 50 !

6) La bonne saison pour aller

S’ il y a une ou deux saisons idéales pour partir , ce sont, bien sûr, des demi-saisons, qui sont de novembre de mars à mai et de septembre à septembre.

Ils évitent donc l’été du sud (de décembre à mi-mars), quand la chaleur est intense et l’air est très humide. Et vous pouvez également éviter l’hiver calédonien, qui dure de juin à septembre et est d’environ 20°C

7) Planifier un voyage assez long

Le billet pour Nouvelle-Calédonie n’est pas seulement assez cher, mais le décalage horaire (une moyenne de 10 heures) et le temps de vol (une moyenne de 24 heures) vous perdez beaucoup de temps. Il est donc préférable de planifier un voyage assez longtemps pour profiter de l’archipel et de la richesse avec laquelle il est plein.

Après quelques jours pour retrouver le rythme (le jour qui correspond à la nuit dans la métropole) et pour être en harmonie avec la population, vous pourrez enfin commencer vos visites et profiter de votre séjour.

Île de pin 8) Contrôle de sa maison en Nouvelle-Calédonie

Il est nécessaire de savoir que le prix du billet n’est pas la seule édition dont vous avez besoin pour voyager en Nouvelle-Calédonie.

  • Coût de la vie

En outre, le coût de la vie est 30 % plus cher que celui du continent.

  • Activités et trafic

Les activités, excursions et diverses visites peuvent parfois coûter cher, mais sont toujours accessibles pour un voyage. Vous pourrez profiter du Récif corallien, que les tortues et autres animaux marins apprécient lors de voyages autour de 140€ par personne. Mais allons-y, ça vaut la peine d’être visité !

Vous devez également faire attention à votre budget de transport, qui peut augmenter rapidement si vous visitez les îles en avion tous les jours. Ensuite, postulez pour des excursions en bateau comme Betico 2, qui relie Nouméa à l’île des Pins

  • Boîtier

Si vous êtes un attaquant, vous pouvez choisir le camping et économiser de l’argent. Mais si vous voulez plus de confort, il existe de nombreux hôtels de qualité pour tous les goûts et tous les budgets. Pendant notre séjour nous sommes allés à : — Hilton de Nouméa : Site — Meridien Nouméa : Website— Nouvata Nouméa : Website— Sheraton Deva à Bourg : Website— Escape to the island Master : Site — L’hôtel Ibiscus à Conité : Site — Les Gouroa — Triembe Ian à Poindimié : 687 42 98

9) Les différentes populations de Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est riche d’un mélange culturel et ethnique unique dans le Pacifique et ce creuset a grandi au fil des siècles. Il y a les canaks, la population mélanésienne locale a toujours été présente sur l’île.

Il y a aussi les expatriés français qui sont récemment arrivés sur l’île. Ils sont aussi appelés Les Z’ears, parce que les expatriés ont parfois du mal à comprendre les différents dialectes, et ils ont tendance à se présenter, d’où le nom symbolique.

Et enfin, il y a les « caldoches », le peuple français s’est installé dans l’archipel il y a environ un siècle et demi. Les caldoches sont des descendants d’Européens nés en Nouvelle-Calédonie, mais ne sont pas considérés comme un vrai mélanate. Les Caldoches représentent 1/3 de la population de la Nouvelle-Calédonie.

10) Faire personnalisé si vous avez une racine Kanak

Cette population mélanésienne est riche d’une culture millénaire et a sa propre histoire. Pendant votre séjour, il est nécessaire de suivre certaines règles, telles que ne pas entrer dans les tabous sans la permission du chef d’une tribu kanak, et si nécessaire de le faire. « La coutume »rencontrer de remercier avec humilité une tribu qui vous accueille sur son territoire.

Pour un visiteur, cet acte social est un véritable privilège et un honneur incomparable ! La coutume est très importante pour les canaks et a toujours été enracinée dans la culture locale. Dans la société kanak, les discours et les échanges sont très importants, il est donc normal de faire la coutume si vous voulez aller à une tribu ou profiter d’une plage isolée, ce qui est tout à fait compréhensible de respecter les traditions et les cérémonies locales.

Pour faire la coutume, planifiez des Des offres telles que des cigarettes, un peu d’argent (1000 F = 8€), un objet symbolique du pays d’origine que vous présentez dans un morceau de tissu local (le Manou) et vous serez remis au chef tribal.

La première fois que l’exercice est assez intimidant, mais je vous assure, il devra le faire avec plaisir et sans pression ! Une fois le cadeau remis, vous devez d’abord donner un bref discours pour vous remercier pour la réception avec humilité. Ensuite, ce sera le patron de donner un discours qui vous remerciera pour votre don et votre présence.

Si vous approchez la coutume pour la première fois, il le remarquera sûrement et sera heureux de vous expliquer à quel point cette tradition ancêtre est importante. Pendant que le patron parle, attention à ne pas interrompre sa parole. Alors n’hésitez pas à poser des questions, à vous intéresser à la vie locale, à l’organisation de la tribu, à rencontrer la famille, à jouer avec les enfants…

Encore une fois, tout est fait avec respect les uns des autres, humilité et simplicité des relations humaines…

Plus d’informations pratiques peuvent être trouvées sur le site de l’Office de Tourisme de Nouvelle-Calédonie

* Séjournez en partenariat avec l’Office de Tourisme de Nouvelle-Calédonie. Le contenu de cet article ne reflète que mon opinion, j’ai une totale liberté dans mes commentaires et mes recommandations sont toujours objectives. Super aubaines pour un voyage en Nouvelle-Calédonie

  • Nous vous offrons 25€ pour votre première réservation sur le site Booking.com en cliquant ici
  • Nous vous offrons 35€ pour votre première réservation sur le site airbnb.com en cliquant
  • ici