Faut-il un visa pour aller en Inde ?

Faut-il un visa pour aller en Inde ?

Le visa est une autorisation d’entrée sur le territoire d’un pays qui n’est pas le vôtre. Étant Français, vous avez certains avantages, car pour entrer dans certains pays comme le Cuba, vous n’aurez pas forcément besoin de cette autorisation. S’agissant de l’Inde, il vous faudra nécessairement un visa.

Visa pour l’Inde : où peut-on faire la demande ?

À ce jour, il n’y a que deux pays qui ont été autorisés à voyager sur l’Inde sans visa. Il s’agit du Népal et du Bhoutan. Pour faire la demande de votre visa, vous pouvez vous adresser aux ambassades et consulats de l’Inde installés dans votre pays. En France, vous pouvez aussi vous adresser à la société vfsglobal pour les formalités nécessaires à l’obtention dudit visa. Cette société se fait aider aujourd’hui par Action Visas qui vous aidera à remplir vos formulaires et à faire plusieurs autres démarches.

A lire également : Quel est le visa le plus difficile à obtenir ?

Que fournir pour avoir son visa ?

Comme pour les autres pays, vous aurez à remplir un formulaire de visa pour l’Inde. Ledit formulaire peut être retrouvé sur le site du gouvernement indien. C’est un formulaire que vous devez remplir sans la moindre erreur. Le remplissage peut prendre 35 minutes et si vous ne vous en sentez pas capable, vous pouvez simplement vous faire aider par Action Visas. Vous devez ajouter à ce formulaire, deux photos d’identité identiques de format 5 x 5 cm. Les photos doivent être en couleur avec un fond clair et seront collées sur le formulaire.

En outre, il vous faudra un passeport ayant une validité supérieure à 6 mois après l’avoir déposé au consulat. Les services consulaires indiens exigent qu’il y ait au moins trois pages vides disposées les unes après les autres. C’est sur ces pages qu’ils inscriront votre visa. Vous copierez également la page information du passeport que vous ajouterez au dossier. Les touristes sont autorisés à passer seulement 90 jours sur le sol indien. Ceux qui voudraient prolonger leurs séjours doivent ajouter un justificatif à leur dossier.

A lire en complément : Comment faire pour avoir un visa facilement ?

Quel délai pour rentrer en possession de son visa ?

Une fois, les dossiers envoyés, vous rentrerez vite en possession de votre visa. En effet, il ne faudra qu’entre 4 et 10 jours pour que tout soit prêt.

Lorsque vous décidez de voyager dans la saison touristique de l’Inde c’est-à-dire entre octobre et février, attendez-vous à recevoir votre visa dans les deux semaines au maximum qui suivront votre demande.

Entre mars et septembre, votre visa peut sortir en moins de 7 jours. Il vous revient donc de tenir compte de votre date de départ pour faire les démarches à temps.

À combien vous reviendra un visa Inde ?

Le prix que vous aurez à payer dépendra des frais consulaires et des frais de gestion du centre de visa officiel. Le prix consulaire connu à ce jour est de 109 euros avec les frais de service du centre officiel de visa indien. Il s’agit là du prix d’un visa classique. Si vous devez passer par des intermédiaires, sachez que ces derniers vous factureront également. Le visa d’affaires vous reviendra ici à 171 euros au consulat. Avec la crise du Covid-19, l’e-visa Inde électronique n’est plus délivré pour le moment. Que personne ne vous trompe donc !

Visa et COVID-19

Vous n’êtes pas sans savoir, qu’en ce moment une pandémie mondiale limite considérablement la circulation des personnes à travers la planète. Il est donc important de faire le point en ce début du mois de mars 2021, sur les conditions d’obtention d’un visa pour l’Inde, suite à la COVID-19.

Premièrement, les frontières indiennes restent ouvertes au reste de la planète, mais vous devez savoir un certain nombre de choses.

  • La délivrance des visa et e-visa à une fin touristique est suspendue jusqu’à nouvel ordre
  • La délivrance des e-visa pour affaires est également suspendue.
  • Le seul visa possible est donc celui du visa pour affaires, en format papier. Il vous faudra donc avoir le fameux autocollant sur votre passeport. Vous pouvez par conséquent faire votre visa pour l’Inde ici. C’est eux qui se chargeront de se rendre à l’ambassade à votre place pour tamponner votre passeport.

Il n’y a pas de quarantaine imposée à votre arrivée, mais vous devez avoir :

  • Un test PCR négatif de moins de 72 heures. Nous vous conseillons de l’avoir en langue anglaise pour gagner du temps.
  • Un accusé d’inscription sur la plateforme de l’ambassade de l’Inde
  • Un accusé d’inscription sur la plateforme de l’aéroport de New Delhi

Attention, les informations données ici peuvent évoluer d’un jour à l’autre, en fonction de la propagation du virus. Nous vous conseillons de vérifier les informations sur le site du ministère des Affaires Étrangères.

Les différents types de visas pour l’Inde et leurs spécificités

Maintenant que nous avons fait le point sur les conditions d’obtention d’un visa en période de COVID-19, il faut noter que la durée de validité du visa ne correspond pas forcément à la durée du séjour autorisé en Inde. En effet, même si votre visa concerne un voyage touristique, cela ne signifie pas qu’il permettra automatiquement un séjour sur place pendant 90 jours. La durée de séjour autorisée sera précisée sur le tampon apposé dans le passeport lors de votre arrivée en Inde.

Notez que les délais d’obtention peuvent être assez longs (jusqu’à plusieurs semaines). Il faut donc anticiper pour éviter toute mauvaise surprise.

Les erreurs à éviter lors de la demande de visa pour l’Inde

Pensez à bien préparer sa demande de visa pour éviter les erreurs qui pourraient retarder ou compromettre l’obtention du précieux sésame. Voici quelques conseils à suivre pour éviter les erreurs courantes lors de la demande de visa pour l’Inde.

Pensez à bien remplir le formulaire avec soin et en prenant votre temps. Les informations demandées doivent être fournies avec exactitude et honnêteté. Toute information inexacte ou trompeuse pourrait entraîner un refus de votre demande.

Vérifiez que vous avez rassemblé tous les documents requis. Il peut s’agir d’une photo d’identité récente (en couleurs), des justificatifs financiers prouvant que vous êtes en mesure de subvenir à vos besoins pendant votre séjour en Inde ainsi qu’un justificatif d’hébergement (réservation hôtelière ou attestation d’accueil si vous logez chez l’habitant).

Une autre erreur fréquente concerne le choix du type de visa. Il existe plusieurs types différents (visa touristique, affaires, étudiant…) correspondant chacun à une situation particulière. Assurez-vous donc que le visa choisi correspond bien au motif et à la durée envisagée du séjour.

Veillez aussi à respecter les délais impératifs. Si vous devez partir dans un mois par exemple, ne communiquez pas cette date comme étant celle où commencera votre voyage : laissez une marge suffisante pour que l’ambassade ou le consulat dispose du temps nécessaire pour traiter votre demande.